Halte à la discrimination

A la question : Un Diesel peut-il remporter la catégorie Green Car des Automobile Awards ? Invariablement, ma réponse est : Pourquoi pas ? Dès l’instant qu’il fait la preuve de son efficience et de son faible impact environnemental, il peut prétendre à la victoire. Pour les rendre encore plus vertueux, certains constructeurs comme Audi, Mercedes ou Hyundai les ont même électrifiés. Cette réflexion vaut également pour tous les carburants sous exposés médiatiquement tels que le GPL, apanage de Dacia, le GNV, marotte de SEAT ou le bioéthanol E85, grande spécialité de Ford. En d’autres termes : le 100% électrique n’est pas la seule manière de protéger la planète. Le pluralisme est sans doute la clé d’une transition énergétique réussie et la pensée unique, le plus sûr moyen d’échouer. Les experts de l’automobile le savent mieux que quiconque. Il serait tant que les politiques en prennent conscience. Aux Automobile Awards, en tout cas, la discrimination n’a pas le droit de cité.

Lionel Robert