Un pneu, beaucoup... passionnément

L’avènement de l’automobile électrique et plus encore celui de la voiture autonome vont sans doute bouleverser notre rapport au pneumatique. Parce qu’il entend communiquer avec le conducteur comme avec son environnement extérieur, le pneu dit “connecté“ va devenir une source d’informations essentielle à la conduite. De l’état de la chaussée à celui des amortisseurs en passant par le degré d’usure de la bande de roulement, rien n’échappera à la vigilance des capteurs logés dans chaque roue. Ainsi, les automobilistes seront informés en temps réel via l’écran de leur véhicule ou de leur smartphone. Les Français d’ordinaire peu sensibles aux quatre ronds de caoutchouc noirs qui équipent leur voiture pourraient bien se découvrir une passion pour le pneumatique. Chez Bridgestone, Michelin, Goodyear, Pirelli ou Nokian, la bonne nouvelle pourrait même survenir plus tôt que prévu avec l’entrée en vigueur, dès le 1er novembre, de la loi Montagne. Elle instaure l’obligation de disposer d’un équipement spécifique, comme des pneus hiver par exemple, pour avoir le droit de circuler dans certaines contrées de l’Hexagone. Alors forcément, cela va créer des vocations… Et comme chaque année, les Automobile Awards ne manqueront pas de célébrer les manufacturiers les plus innovants du moment.

Lionel Robert