top of page
Trophée Roole.jpg

Ce trophée récompense une initiative pertinente en matière de mobilité solidaire.

7 critères d'évaluation

Inclusion sociale : comment cette solution  peut-elle accroître l’accessibilité, la sécurité et réduire  les coûts de transport pour ses utilisateurs ?

Inclusion territoriale : comment le service/produit contribue-t-il à reconnecter les régions éloignées qui souffrent d’un manque de solutions de mobilité ?

Innovation : dans quelle mesure ce produit ou service  est-il novateur ou révolutionnaire ?

Marketing : comment se présente le marché pour cette start-up ?

Exécution : le projet est-il mature et peut-il rapidement  se mettre en place ?

Climat : comment contribue-t-il à réduire l’empreinte  carbone dans le secteur des transports ?

Impact environnemental : comment s’attaque-t-il à d’autres problèmes environnementaux, comme la pollution atmosphérique, la pollution de l’eau, l’utilisation des ressources naturelles, etc ?

Selon le Baromètre des mobilités du quotidien Wimoov et la  Fondation pour la Nature et l’Homme, 13,3 millions de Français sont en état de “précarité de mobilité”. En clair, ces personnes n’ont pas les moyens de se déplacer librement. Un peu partout sur le territoire, des initiatives s’organisent pour venir en aide aux plus démunis. Roole, le club automobile ouvert à tous, entend les soutenir. Le Trophée Roole de la mobilité solidaire récompense ainsi ceux qui favorisent le déploiement des territoires, le désenclavement et l’égalité des chances. Leur projet est évalué selon 7 critères (voir l’encadré). Un jury de professionnels en sélectionne trois, qui sont présentés durant la soirée de remises des prix des Automobile Awards 2023, au cours de laquelle le vainqueur est élu par l’assistance et se voit délivrer une aide de 15 000 € pour faire aboutir son projet.

FINALISTES 2023

Le bus itinérant des Restos du Cœur

Antenne des “Restaurants du Cœur” œuvrant dans la métropole lilloise, de la Pévèle et du Douaisis, l’association AD59A a déjà distribué l’équivalent de 4 millions de repas, un chiffre en augmentation de 24 % par rapport à la campagne précédente. Elle s’apprête désormais à lancer un projet de mobilité inversée. L’AD59A a ainsi identifié 300 personnes habitant dans des villages isolés, mal ou non desservis par les transports en commun, et qui ne peuvent se déplacer pour disposer de l’aide alimentaire et des services à la personne fournis  par les bénévoles. L’association prévoit l’achat et l’équipement  d’un fourgon assurant un service itinérant d’aide alimentaire  dans ces zones blanches. https://www.ad59a.com/

AFAPCA 

Basée sur le territoire rural du Cantal, cette association agit depuis 30 ans pour l’insertion socio-professionnelle des personnes à la recherche d’un travail. La mobilité étant souvent un facteur clé du retour à l’emploi, ce centre de ressources et d’ingénierie a créé une auto-école sociale à l’attention d’un public économiquement fragile, en démarche d’insertion professionnelle. L’AFAPCA leur met à disposition un fourgon aménagé qui se déplace dans les zones les plus isolées du département pour leur dispenser des cours de code. L’association devrait aussi s’équiper de deux simulateurs de conduite : un pour son siège situé à Aurillac, l’autre pour le fourgon itinérant de formation. https://www.afapca.fr/

SOLIDARAUTO ROUEN

Solidarauto Rouen Situé à Sotteville-lès-Rouen, ce garage solidaire propose des réparations mécaniques, de la location et de la vente de véhicules d’occasion aux personnes en difficulté financière. Il ambitionne d’acquérir 10 véhicules électriques sans permis, type Citroën Ami. Cette flotte sera proposée en autopartage ou en covoiturage aux clients du garage qui sont interdits de circuler, depuis septembre 2022, dans la ZFE-m de Rouen avec leur véhicule Crit’Air 4 ou 5. Elle servira également à des jeunes sans permis qui doivent se déplacer pour des entretiens d’embauche ou leurs trajets domicile-travail. https://solidarauto.org/garage-solidaire-rouen/infos/

bottom of page